Jusqu’au 15 octobre
Dernière fois au Canada!

L’HOMME QUI PLANTAIT DES ARBRES


HOMMAGE À FRÉDÉRIC BACK

« Quand je réfléchis qu’un homme seul, réduit à ses simples ressources physiques et morales, a suffi pour faire surgir du désert ce pays de Chanaan, je trouve que, malgré tout, la condition humaine est admirable. » – JEAN GIONO

L’Homme qui plantait des arbres se veut un hommage à Frédéric Back, qui a réalisé ce film d’animation exceptionnel inspiré d’une nouvelle de Jean Giono. Cette œuvre représente l’action positive de l’homme sur son environnement.

L’œuvre de l’Homme qui plantait des arbres a été conçue comme un véritable jardin de mosaïculture issu de l’action d’un seul homme, Elzéard Bouffier. Ce berger, par son intervention constante et patiente, a transformé́ un territoire désolé et désert en paysage champêtre et forestier où la vie a pu se manifester.

Elzéard Bouffier est représenté ici, en train de planter un jeune chêne, dans un désert qu’évoque la surface de pierres où broutent ses moutons. Son chien est intrigué par les visiteurs qui défilent.

Les chevaux qui courent dans la prairie et la chèvre qui s’abreuve au puits symbolisent le retour à la vie généré par l’action de cet homme seul, action représentée par sa cape qui s’étend sur l’ensemble du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *